Le DHA est le petit nom de l’acide docosahexaénoïque. On ne vous demandera pas de le prononcer ! C’est un acide gras essentiel contenu dans notre alimentation. Vous n’avez probablement jamais entendu parler de ce nutriment – et c’est normal ! Pourtant, il joue un rôle essentiel dans le développement de bébé. À quoi sert-il et pourquoi le trouve-t-on dans le lait infantile ?

C’est quoi le DHA ?

Les bébés ont besoin de 3 à 4 fois plus d’acides gras que les adultes, et parmi eux, on vous le donne en mille : le DHA. Appelé ADH en français, c’est un acide gras insaturé, qui fait parti de la famille des omégas 3. On trouve trois types d’acides gras (aussi appelés lipides) :

Les acides saturés, à consommer avec modération ! Ils ne doivent pas dépasser 30 % de nos apports journaliers en graisse. On les retrouve principalement dans la viande et les produits laitiers (beurre, fromage, etc.).

 Les mono-insaturés, que l’on trouve dans les olives ou les avocats.

 Les polyinsaturés, aussi appelés acides gras essentiels ou omégas 3. Ils se trouvent dans les poissons gras, les fruits secs ou certaines huiles végétales.

Pourquoi le DHA est-il important dans l’alimentation ?

Les acides gras sont essentiels à l’alimentation des adultes comme des nourrissons. Ils constituent, avec les glucides et les protéines, l’un des trois groupes de nutriments de notre alimentation. Le DHA, un acide polyinsaturé, n’est pas synthétisé par notre organisme. Ses besoins doivent être couverts par ce que nous mangeons.

Chez un adulte, cela peut se faire via la consommation de certains poissons ou algues. Chez le nourrisson, le DHA doit être présent dans la composition de son lait. Ça tombe bien, on en trouve dans le lait maternel !

Si votre bébé se nourrit au lait infantile, pas de panique… C’est aussi un composant incontournable de celui-ci [1]. En grandissant, quand viendra le temps de la diversification alimentaire, bébé aura toujours besoin de DHA dans son alimentation, notamment via la consommation de poissons gras.

À quoi sert le DHA chez le bébé ?

Le DHA joue un rôle dans le développement cérébral et nerveux de votre bébé. Il assure la fluidité des membranes et l’élasticité des vaisseaux, régule la tension et aide à transmettre les influx nerveux.

Il est aussi indispensable au bon fonctionnement des yeux et du cerveau : la quasi-totalité des omégas 3 contenus dans celui-ci provient du DHA. Il est donc l’un des constituants de base des membranes cellulaires de la rétine et des neurones.

Au cours de la grossesse, le bébé utilise d’ailleurs déjà du DHA pour se développer, qu’il puise dans l’alimentation de sa maman.

 

Et vous, vous connaissez quoi du DHA ?

Venez nous raconter votre témoignage ou posez vos questions par mail à [email protected] ou en DM sur Instagram @biostimefr. Le terme d’acide docosahexaénoïque n’aura plus de secret pour vous !

 

 

Sources :

https://www.consoglobe.com/dha-cg

https://www.goodgout.fr/coin-parents/le-dha-kesako-268.html

https://paroledesagesfemmes.com/metier-sage-femme/alimentation/dha-la-nouvelle-reglementation-limpose-dans-les-preparations-pour-nourrissons

 

[1] Conformément à la réglementation en vigueur