Vous songez à donner du lait infantile à votre bébé en complément des tétées, mais cela vous fait peur… Rassurez-vous, c’est normal ! L’allaitement mixte est une grande étape dans la vie de votre bout de chou, comme dans la vôtre.

On comprend que vous vous posiez beaucoup de questions au moment d’introduire le biberon dans l’alimentation de votre bébé. Ce sujet nous passionne et on compte bien vous soutenir en partageant notre savoir et nos meilleurs tips. 

C’est ça la #NouvelleGénérationBio. 

Chez Biostime, nous encourageons l’allaitement maternel au moins jusqu'aux 6 mois de l’enfant parce qu’on sait que le lait maternel répond parfaitement aux besoins nutritionnels du bébé.  Et c’est d’ailleurs ce que recommande l’OMS. Pour que le sevrage se passe dans les meilleures conditions, il est conseillé d’introduire le biberon le plus tard possible, au risque de ralentir la production de lait de la maman.

Bien sûr, c’est vous la maman, alors vous saurez choisir la meilleure option pour vous et votre bébé.

Pourquoi passer à l’allaitement mixte ?

Vous reprenez le travail, votre bébé commence un nouveau mode de garde ou vous souhaitez retrouver une certaine autonomie… Rassurez-vous, toutes les raisons sont bonnes pour donner du lait infantile à votre bébé, tout en continuant à le nourrir au sein.

⇒ Alors pourquoi j’ai peur ?

Vous avez souvent entendu « si votre enfant ne tète pas assez, vous n’aurez plus de lait ». Vous craignez donc de ne plus pouvoir allaiter du tout. Heureusement, il suffit d’apprendre à bien gérer sa production de lait pour continuer à nourrir son bébé au sein. On vous conseille juste d’éviter, si vous le pouvez, le passage à un allaitement mixte avant les 6 semaines de votre bébé, pour être certaine que la lactation soit bien en place.

On démarre en douceur !

On ne le répètera jamais assez : faites-vous confiance ! En respectant votre rythme et en alternant progressivement entre le lait maternel et le lait infantile, l’adaptation se fera naturellement. Votre bébé apprendra petit à petit à positionner sa langue, selon que ce soit une tétine ou votre mamelon.

Concrètement, on fait quoi ?

On peut commencer l’allaitement mixte en remplaçant les tétées les moins importantes (celles de l’après-midi par exemple) par des biberons. Un biberon d’abord, puis deux ou trois quand on se sent prête.

Pour entretenir une bonne lactation, on peut garder la tétée du matin et du soir, car c’est à ces moments que la production de lait est la plus importante. Cette routine rassurera également votre petit.

Les câlins et les mots doux, c’est aussi bien au sein qu’au biberon, alors ne vous en privez pas !

Pourquoi mon bébé refuse le biberon ?

L’allaitement mixte est un grand changement dans les habitudes de votre bout de chou. Il se peut donc qu’il refuse le biberon au début.

On peut le comprendre ! Le contact avec une tétine et le débit du lait sont différents avec un biberon. Il doit donc se familiariser avec ces nouvelles sensations avant de se sentir aussi à l’aise qu’au sein.

N’hésitez pas à lui parler ! Lui expliquer avec bienveillance pourquoi vous lui proposez du lait au biberon et comment cela va se passer le sécurisera.

Pour le mettre à l’aise, adoptez une bonne position pour le nourrir au biberon : placez-le en position semi-assise, et maintenez son cou avec votre main. Attendez qu’il attrape lui-même la tétine avec sa bouche, comme il pourrait le faire avec votre mamelon. Il retrouvera ainsi ses habitudes.

Pourquoi choisir un lait infantile adapté ?

On le sait, le lait maternel est ce qu’il y a de meilleur pour votre bébé. Lorsque vous commencez l’allaitement mixte, il est donc important de trouver le lait infantile qui correspondra aux besoins nutritionnels spécifique de votre bébé. Celui qui rendra cette transition sereine et plus facile pour votre petit. Nous vous conseillons de consulter votre médecin ou votre pharmacien, habilités à vous conseiller sur ces produits

Le confort et les besoins de votre bébé, c’est ce qui nous passionne. C’est pourquoi on met toute notre énergie à produire un lait bien fait et dans les meilleures conditions. Cette exigence, on la partage avec la coopérative Isigny-Sainte-Mère avec qui nous fabriquons un lait issu de l’agriculture biologique et produit en Normandie.

Dans notre lait infantile Biostime, on a fait le choix de remplacer l’huile de palme par de la crème de lait Bio d’Isigny Sainte-Mère, naturellement riche en acide palmitique avec une structure proche de celle du lait maternel.

Et pour vous, ça se passe comment ?

Vous êtes passé à l’allaitement mixte ? Vous hésitez encore ? Entraidons-nous en partageant nos histoires, nos doutes et nos questions sur [email protected] ou en DM sur Instagram @biostimefr. Nous avons hâte de vous lire !

 

Avis important : Le lait maternel est l’aliment idéal et naturel du nourrisson