“Areuh”, “Aya”... Votre bébé gazouille et vous avez hâte d’entendre ses premiers mots ? On vous comprend, car ce moment est MAGIQUE . Le langage nous semble très naturel, mais pour notre tout-petit, c’est un vrai challenge.

Pour bien l’accompagner, pas de secrets entre nous ! On vous explique ici tout ce qu’on sait sur le développement de la parole :

C’est ça la #NouvelleGénérationBio

Le chant mélodieux des gazouillis (entre 3 et 6 mois)

À 3 mois, votre bébé comprend qu’il peut échanger avec les personnes qui l’entourent. Vous allez donc le voir sourire et l’entendre pleurer aussi (on le sait, c’est dur), puis faire des vocalises. C’est normal, ce sont ses premières techniques pour communiquer avec vous.

Vous le verrez souvent scruter sur votre visage lorsque vous parlez, car il apprend en nous regardant, c’est beau l’amour !

Soyez à l’écoute, car petit à petit, vous reconnaîtrez certaines de ses émotions selon ses mimiques et ses intonations.

⇒ Pourquoi c’est important de lui parler ?

Votre bébé développera son langage en communiquant avec vous. Alors n’hésitez pas à répondre à ses gazouillis (oui, oui, même si c’est bizarre !). Il ne répond pas bien sûr, mais il vous écoute et il apprend vite. Vous pouvez aussi raconter ce qu’il se passe autour de lui ou bien décrire ce qu’il fera dans la journée.

Place aux babillages ! (entre 7 et 10 mois)

C’est un moment CLÉ de l’apprentissage, car votre bébé intègre les termes qui rythment son quotidien : “On va changer ta couche ?”, “Tu as faim mon coeur ?”, “Allez, on part en balade !”. Il les entend régulièrement, ce qui lui permet de comprendre les mots les plus importants pour pouvoir un jour les réutiliser. 

Au-delà des mots, il décrypte également les intonations de voix et il essaie de les reproduire. Quand on lui parle, il répond d’ailleurs en babillant et en prononçant ses premières syllabes “Tata babaaaa” “Yaya papa”. Certains de nos tout-petits sont déjà de vraies pipelettes !

⇒ Et moi, je fais quoi pour l’aider ?

On en est sûr : plus on parle avec son bébé, plus son langage se développe ! Alors vous pouvez commenter ce qu’il fait dans la journée et mettre des mots sur ses réalisations et ses jeux. Cela lui permet d’acquérir un vocabulaire de plus en plus riche.

En avant les premiers mots  (vers 12 mois)

Ça y est, votre bébé commence à prononcer quelques mots… Et vous êtes souvent les seuls à les comprendre ! C’est normal, votre proximité vous permet de les décrypter plus rapidement. Ne soyez pas déçu pour autant, vos proches apprendront très vite à les décrypter.

C’est à cette période que votre enfant fait l’expérience d’un mot que vous entendrez très (trop) à l’avenir : NON ! On vous rassure, il a très bien compris la signification du « oui », mais il s’amuse beaucoup plus à exprimer son désaccord.

Viendront ensuite des mots souvent utilisés dans son quotidien comme « encore », « coucou », « papa », « maman ». La majeure partie du temps, votre bébé communique encore par des gestes, car c’est le moyen le plus simple pour se faire comprendre.

Le temps des « mots-phrases » (vers 16 - 19 mois)

Avec le temps, votre bout de chou apprend à associer des mots : « Mamie partie ? » « Doudou dodo ? ». C’est attendrissant de les entendre et souvent drôle !


Ces « mots-phrases » lui permettent de commencer à discuter et à exprimer ce qu’il ressent. Reformulez ce qu’il dit pour montrer que vous l’avez compris et pour qu’il apprenne la structure des phrases.

L’explosion du langage ! (vers 24 mois)

Votre enfant comprend de plus en plus de mots (environ 300) et il enrichit son vocabulaire chaque jour. Sa curiosité le pousse à formuler des questions « C’est qui ? », « C’est quoi ? ».

Le jeu est un excellent moyen de discuter avec lui et de faire progresser son langage. Regardez des imagiers ensemble, chantez des comptines, jouez à des jeux de type mémory en nommant chaque dessin. Les jeux de rôle lui permettent également de prendre la place de papa ou maman et d’utiliser leurs mots… Alors attention maintenant à ce qui sort de votre bouche  !

C’est quoi une alimentation adaptée ?

Vous l’avez compris, pour apprendre à parler, votre bébé déploie d’incroyables efforts au quotidien. Pour bien accompagner le développement de son cerveau, l’alimentation est essentielle dès la naissance. Le lait maternel reste l’alimentation la plus adaptée aux bébés jusqu’aux 6 mois du bébé. Mais pour celles qui ne peuvent pas ou ne veulent pas allaiter, chez Biostime, on a élaboré un lait infantile BIO et surtout, sans huile de palme, car on a décidé d’enrichir notre formule avec de la bonne crème de lait Bio d’Isigny Sainte Mère, naturellement riche en acide palmitique, avec une structure proche de celle du lait maternel.

 

Et pour vous, ça se passe comment ?

Quels sont les premiers mots de votre bébé ? Quel est celui qu’il répète le plus ? Vous vous posez des questions sur l’apprentissage du langage ? Entraidons-nous en partageant nos belles histoires et nos moments de doutes sur contact@biostime.fr ou en DM sur Instagram @biostimefr.